Granny mania !

Le blog des fans de carrés au crochet, objets en crochet afghan, etc ...

dimanche 1 mai 2011

Cavatine et BalCat à Nantes !

Cavatine, qui habite près d'Angers et qui avait, autant que moi,
envie d'aller rôder au Salon "Pour l'amour du Fil" de Nantes,
m'avait gentiment proposée, il y a de ça deux mois,
de m'héberger et de l'y accompagner,
sous le prétexte fallacieux qu'arpenter un salon seule ne lui disait rien
et que je lui rendrais service en y allant avec elle.
Nous nous sommes mises d'accord et,
pour éviter les longues files d'attente, les entrées ont été 
achetées à l'avance pour trois car sa fille aînée nous accompagnerait.
 
Donc, mercredi dernier, départ pour la Grande Aventure.
Je file Gare Montparnasse avec mon petit bagage
et mes cadeaux pour Cavatine, dont le sac relooké pour elle,
et je m'installe dans le train pour Angers où elle devait venir me chercher.
Je lis, je sudokute, je crochète et, peu avant l'heure d'arrivée à Angers,
le train s'arrête à Sablé pour au moins deux heures.
La cause : incident de voyageur en gare d'Angers.
Pas grave !
Cavatine roule jusqu'à Sablé pour venir m'y cueillir
(une heure de voiture, une paille !).
 
Et là, c'est le coup de foudre !
Car ça existe le coup de foudre en amitié.
Imaginez deux pipelettes, aimant les mêmes choses, curieuses de tout,
se rencontrant et partageant cet instant privilégié,
la première rencontre.
Ces moments, entre inconnues ou presque, durant lesquels on raconte
avec naturel ce qu'on a vécu, qui on est, ce qui nous a fait,
se produisent rarement et ont un côté magique.
J'ai été accueillie avec chaleur et simplicité, comme un membre de la famille.
Mr Cavatine, charmant, a même raté un match de foot à la télé
pour rester avec nous et participer à notre conversation.
 
Le lendemain matin, après quelques papottes, de rigueur entre GM,
nous filons rejoindre fille aînée qui prend le volant
et nous conduit dare dare à Nantes.
Et là, c'est l'émerveillement, une explosion de couleurs.
Beaucoup de monde, certes, mais un espace plus grand et surtout plus aéré
qu'au salon l'Aiguille en fête de Paris.
 
"Pour l'amour du fil", orienté Folk Art, quilts anciens et récents,
art de la récup, broderie au ruban, perlée, Crewelwork,
tapisserie au petit point classique ou fantaisiste,
laine feutrée, tricot, couture et haute couture, needlepunch, hookrugs,
à l'exception des créations de Sophie Digart exposées par Selvedge
ne met malheureusement pas le crochet à l'honneur.
On y voit donc, outre des stands de vente, beaucoup de patchwork,
ce qui est normal puisqu'il est organisé par Quiltmania.
Nous l'avons sillonné en long, en large et en travers pour ne rien rater.
Les expos de patchwork étaient splendides,
en particulier les patchworks japonais beaux à tomber,
des oeuvres magnifiques de Yoko Saito et de Shizuko Kuroha.
 
Je le dis bien haut, j'ai été raisonnable et n'ai acheté que peu de choses,
deux livres et quelques menues bricoles, sans rapport avec les grannys.
Cavatine et fille aînée, pour leur part,
ont fait un marché plus conséquent puisque,
parmi leurs multiples talents, la couture figure en bonne place,
mais Cavatine vous en parlera.
 
De retour sur Angers, nous avons pris un thé tardif chez fille deuxième
qui s'était occupée de sa nièce de 8 mois pour la journée.
Puis nous avons raccompagné fille aîné et petite fille première chez elles.
Nous sommes rentrées très tard et, comme la veille,
nous avons parlé, parlé avant d'aller nous coucher, épuisées.
 
Et le vendredi, il m'a bien fallu repartir. 
Cavatine m'a conduit à la gare d'Angers y prendre le train
qui m'a ramené vers Mr BalCat qui se morfondait en m'attendant.
Ca nous faisait tout drôle de nous quitter après ces moments intenses
que nous venions de partager, nous avions encore tant de choses à nous dire.
Et vous savez quoi ?
Nous étions tellement occupées à parler, échanger, montrer, regarder,
que ni l'une ni l'autre n'a pensé à immortaliser ces moments.
Pas de photos de nous deux.
 
Cavatine m'a accueillie avec une telle chaleur que je me suis sentie
comme chez moi dans sa maison et dans sa famille.
C'est quelque chose de rare et de très agréable et je l'en remercie.
C'est vraiment extraordinaire comme Grannymania,
lieu d'échanges virtuels entre fans d'une même activité,
permet de faire des rencontres merveilleuses dans la vie réelle.
 Lorsqu'un jour je me suis inscrite sur Grannymania,
je n'imaginais pas que je rencontrerais autant de personnes
sympathiques, chaleureuses, généreuses.
 
Bizatous
CatSignature

Posté par BalCat à 13:10 - 23-Les rencontres des Granny Maniacs - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,